Pastèque à La Réunion : Irrigation et fertilisation

À La Réunion plusieurs problématiques agricoles liées au sol sont identifiées sur l’île.
L’érosion des sols, qui est accentuée par la forte pluviométrie et la topographie accidentée de l’île. L’appauvrissement des sols, qui résulte notamment de la monoculture intensive, de la mauvaise gestion des terres et de l’utilisation excessive d’engrais chimiques. La salinisation des sols, qui est un problème récurrent dans les zones côtières en raison de la présence de sols sablonneux et de l’intrusion d’eau salée. La pollution des sols, qui peut résulter de l’utilisation de produits phytosanitaires, de la gestion inappropriée des déchets ou de la présence de métaux lourds dans le sol.
Nos capteurs connectés de sols vous permettent de surveiller et d’ajuster en temps réel les paramètres clés de votre sol pour des cultures plus saines et plus rentables.

 

La culture de la pastèque à La Réunion

 

Le processus de culture de la pastèque se décompose en plusieurs phases. Tout d’abord, après le semis, il faut attendre 10 à 15 jours pour que les racines se développent. Ensuite, la plante entre dans une phase végétative qui dure entre 20 et 30 jours. La floraison a lieu entre 40 et 60 jours après le semis, suivie d’une période de remplissage des fruits d’environ 1 mois et de 15 jours de mûrissement. Les conditions de culture influencent la durée totale du processus, mais en général, la récolte commence environ 2 mois et demi à 3 mois après le semis.

 

Besoins et carences en éléments minéraux de la pastèque

 

La pastèque a des besoins en minéraux variés.

Le tableau ci-dessous présente les exigences en éléments minéraux essentiels azote (N), phosphore (P) et potassium (K) pour la culture de la pastèque, en fonction d’un rendement cible de 30 tonnes par hectare. Cependant, ces données doivent être ajustées en fonction du mode de culture et du rendement souhaité. (afficher tableau du document cirad). Nos capteurs de fertilisation permettent de surveiller les concentrations NPK et de les ajuster pour obtenir le meilleur rendement.

Irrigation de la pastèque

 

Il est essentiel de commencer l’irrigation de la pastèque immédiatement après la plantation. Il est recommandé d’arroser au niveau des racines plutôt que sur le feuillage, car cela favorise un enracinement solide de la plante et limite la propagation des maladies fongiques. Par la suite, il est important d’assurer une irrigation régulière, en particulier tous les jours pendant les périodes sèches, de préférence tôt le matin et/ou en soirée afin d’éviter les heures chaudes de la journée. Nos contrôleurs de vannes couplés à un système d’irrigation sur mesure permettent de programmer à distance et régulièrement votre irrigation selon le besoin des plantes et au plus proche des racines.

Dans les sols lourds tels que les sols argileux, compacts et peu perméables, il est nécessaire d’espacer les apports d’eau (environ tous les 2-3 jours) pour permettre au sol de s’assécher entre deux irrigations. Pendant la phase de croissance des fruits, des quantités d’eau importantes sont nécessaires. Amariot vous accompagne dans le choix du diamètre de vos tuyaux et garantit que l’entièreté de l’eau nécessaire aux plantes est délivrée.

Cependant, lors de la maturation des fruits (environ 15 jours avant la récolte), il est important de réduire les apports en eau afin d’éviter l’éclatement des fruits et de favoriser leur enrichissement en sucre. Il suffira de réduire les périodes d’irrigation via votre application.

Un bon travail du sol favorise un meilleur drainage de l’eau et réduit ainsi les risques d’asphyxie des racines. De plus, l’utilisation d’un paillage naturel ou plastique est vivement recommandée pour maintenir l’humidité du sol et permettre des économies d’eau en espaçant les apports d’irrigation. Vous pouvez surveiller l’humidité de vos sols ainsi que sa température à l’aide d’un capteur dédié et d’un tensiomètre.

 

Système agricole connecté de précision

 

L’installation d’un système agricole connecté de précision présente de nombreux avantages tels qu’une gestion précise des ressources, une surveillance des conditions environnementales, une planification efficace des interventions et une gestion à distance facile.

Optimiser votre irrigation et la gestion de vos sols est désormais possible et accessible. Nos contrôleurs de vannes connectés vous permettent de programmer à distance votre irrigation. Couplés à ces derniers, notre capteur de sol et notre capteur de fertilisation surveillent la température et l’humidité de vos sols, ainsi que leur concentration en azote, phosphore et potassium.

 

Vous souhaitez réduire vos coûts et gagner du temps ? Le tout en bénéficiant d’un accompagnement privilégié. Amariot vous aide.